Vos questions sont
entre de bonnes mains

Allaitement maternel

Écrit par les experts Ooreka |

Allaitement maternel : un lait adapté aux besoins du bébé

Le lait maternel est adapté aux besoins évolutifs du bébé. Il couvre tous les besoins essentiels du nourrisson jusqu'à l'âge de 4 mois. Le lait maternel est riche en vitamines, en sels minéraux et de composition idéale en protéines, lipides et glucides. Il apporte à l'enfant une protection anti-infectieuse très efficace et diminue les risques d'allergie.

Avantages de l'allaitement maternel

L'allaitement maternel présente de nombreux avantages :

  • Sécuritaire : l'allaitement maternel est sécuritaire : pas de problème de conservation ! Le lait maternel est un produit naturellement stérile. Par contre, comme beaucoup d'éléments passent dans le lait, la maman doit éviter tous les excitants (théine, caféine) et proscrire alcool et tabac. Voir alimentation allaitement
  • À la bonne température : il est en plus toujours à la bonne température : celle du corps humain ! C'est la température idéale pour une meilleure digestibilité. Pas de problème de lait trop chaud avec l'allaitement maternel !
  • Un moment privilégié : l'allaitement maternel permet des contacts privilégiés entre la maman et le bébé. Le contact peau à peau lors des tétées crée des moments d'intimité, renforce les liens affectifs et favorise l'épanouissement psychologique et sensoriel du nourrisson.
  • Économique : contrairement à l'alimentation avec des laits infantiles, l'allaitement maternel demande peu de frais.
  • Toujours prêt : le lait maternel a l'énorme avantage pour le bébé d'être toujours prêt ! Pas de temps d'attente ni pour la préparation ni pour le chauffage et cela quelque soit l'endroit où l'on se trouve...

Toutefois, si l'allaitement maternel est plus économique que l'achat d'un lait maternisé, il faut que la mère se nourrisse elle-même assez, et d'aliments de qualité. De même, le lait est toujours prêt dans la mesure où la mère en produit assez, ce qui n'est pas toujours le cas.

À noter : il est difficile, pour une femme, d'admettre qu'elle n'a pas assez de lait pour son enfant. Pourtant, ce peut être le cas, notamment quand l'enfant a quelques mois et de plus gros besoins qu'à la naissance. La capacité à produire du lait en quantité suffisante dépend de la nature de chaque personne : certaines femmes en ont trop, d'autres trop peu. Il ne faut surtout pas s'en complexer, mais accepter son corps pour être disponible à son enfant.

Allaitement maternel : déroulement d'une tétée

Pour que l'allaitement maternel se passe bien, il est nécessaire que la maman et le bébé soient correctement et confortablement installés dans un environnement calme.

Une tétée se déroule en plusieurs étapes :

  • au début, le bébé prend le sein et commence à téter pour boire le lait contenu dans les sinus rétroaréolaires ;
  • ensuite, il existe un court temps de latence avant que le lait ne se fabrique (l'information est secondaire à la sécrétion d'hormones déclenchée par la succion du bébé). Lorsque le lait se fabrique, les fibres musculaires du sein se contractent et peuvent provoquer des petits picotements ;
  • une fois le lait fabriqué, il jaillit en jet au niveau du mamelon. Les mouvements de succion du bébé sont suivis de déglutition et à chaque déglutition, il prend une inspiration pour respirer.

Au cours de la tétée, la composition du lait n'est pas la même. Il devient plus épais et s'enrichit en lipides en fin de tétée.

Positionnement du bébé lors de l'allaitement

Le positionnement du bébé lors de l'allaitement maternel est très important car une mauvaise position peut être à l'origine de complications.

Lors de la position idéale, l'enfant est face à sa mère, le ventre contre le sien, le visage face au sein dans l'alignement du corps. Un coussin placé sous le bébé permet de maintenir la position sans se fatiguer.

Le bébé tête en prenant largement l'aréole du sein dans la bouche, sa langue est dirigée vers le bas, le mamelon est placé au fond de sa bouche et ses lèvres sont ourlées vers l'extérieur. Son menton et son nez sont collés naturellement au sein.

Chaque maman trouve assez rapidement la position la plus confortable et la plus adaptée pour elle et son bébé.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
jean chardon

ostéopathe eurost do , adhérent de l'union fédérale des ostéopathes

Expert

clémentine n.

etudiante en pharmacie (5ème année)

Expert

ismail bouchaour

médecin généraliste, blogueur santé et bien être | pstprevention.com

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Merci c'est sympa d'avoir répondu !

Et avec ce guide vous trouverez encore plus d'infos

Saperlipopette ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Ce guide gratuit pourra peut-être vous aider

Diantre ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Demandez directement à nos experts ! C'est gratuit et les réponses seront personnalisées.

Poser une question

Merci c'est sympa d'avoir répondu !

Et avec ce guide vous trouverez encore plus d'infos :

Saperlipopette ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Ce guide gratuit pourra peut-être vous aider :

Diantre ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Demandez directement à nos experts : c'est gratuit et les réponses seront personnalisées.

Poser une question