Co-allaitement de deux bébés d'âge différent

Sommaire

 

Co-allaiter des jumeaux, vous en avez sans doute entendu parler. Mais co-allaiter deux enfants d'âge différents, est-ce possible ? N'est-ce pas mauvais pour le plus petit ?

En fait, cette pratique est plus courante qu'elle n'y paraît et peut même avoir des effets bénéfiques sur la relation entre les enfants, facilitant l'acceptation du plus jeune par l'aîné.

Si vous êtes enceinte et que vous vous demandez si vous devez sevrer l'aîné avant la naissance de votre bébé, cette astuce est pour vous !

Quelques règles pour un co-allaitement réussi

Comme toute pratique, le co-allaitement n'a de sens que s'il convient à tout le monde :

  • Si la maman ne supporte pas que son aîné tête, qu'elle ne culpabilise pas : il est plus sain pour leur relation qu'elle puisse l'exprimer et qu'elle trouve, avec l'enfant plus grand, une autre façon de lui apporter l'attention dont il a besoin.
  • Si le co- allaitement de deux enfants d'âge différents ne vous pose aucun problème, une seule règle s'impose :
    • faire toujours téter le plus jeune en premier ;
    • en effet, étant né plus tard, il a davantage besoin du lait maternel que l'aîné.

Bénéfices du co-allaitement d'enfants d'âge différent

Co-allaiter deux enfants d'âges différents peut avoir de nombreux bienfaits, pour la mère comme pour les bébés :

  • La montée de lait est rapide et facile.
  • Les risques de crevasses et difficultés de démarrage d'allaitement sont diminués.
  • En cas d'engorgement, de menace de mastite ou de mastite (infection bactérienne des seins) :
    • le plus grand dégorgera vos seins rapidement ;
    • il facilitera alors la tétée du plus jeune.
  • En cas d'engorgement, il est intéressant de faire téter l'aîné en premier :
    • en effet, plus habitué à téter, il décongestionnera plus rapidement vos seins ;
    • le reste du temps, faites toujours téter le plus jeune en premier.
  • La relation entre les enfants est facilitée :
    • le plus grand voit qu'il a toujours sa place et ne se sent pas abandonné ;
    • grâce au plus petit, il bénéfice d'un lait plus abondant et nourrissant que pendant la grossesse ;
    • le co- allaitement développe une connivence et un lien puissant entre les deux enfants (même si, bien entendu, cela ne suffit pas à créer un lien durable entre eux).

Co- allaitement d'enfants d'âge différent : en pratique

Plusieurs choses sont à savoir pour réussir le co-allaitement de vos enfants :

  • Le co-allaitement d'enfants d'âge différents n'est possible que si l'allaitement du plus grand s'est poursuivi pendant la grossesse.
  • En pratique, les enfants peuvent être nourris ensemble ou à tour de rôle, sans qu'aucune règle immuable ne s'instaure.
  • C'est à la maman de décider de ce qui lui convient pour son confort.
  • L'aîné, plus proche du sevrage, ne doit pas forcément téter à chaque fois que le petit tète. Là aussi, c'est à la mère de décider !

Qualité du lait au cours du co-allaitement

Rassurez vous, même si le plus grand tête, le lait est adapté au plus petit :

  • Même si le plus grand tête, il n'y a aucune raison que le petit manque de lait.
  • En matière d'allaitement, la fonction crée l'organe. Ainsi, plus les seins sont sollicités, plus il y a de lait !
  • Et si le co-allaitement ne vous convient plus, arrêtez progressivement avec l'aîné, en lui proposant, par exemple, une seule tétée par jour, puis plus de tétée du tout.

Pour approfondir la question :

Aussi dans la rubrique :

Allaitement maternel

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider