Sommaire

 

L'allaitement d'un nourrisson par un homme est un sujet peu banal qui mérite quelques explications.

Comment fonctionne l'appareil nourricier dont la femme n'est pas la seule à être dotée ? Existe-t-il des exemples pouvant laisser penser que l'homme a la possibilité d'allaiter ? Revue de détails.

Allaitement : de quoi se compose le système nourricier ?

Pour nourrir leur progéniture, les mammifères femelles disposent d'un système nourricier composé :

  • De l'hypophyse : une glande endocrine dont le poids est inférieur à 1 g mais dont le rôle est très important. Parmi ses nombreuses fonctions dont la sécrétion de l'hormone de croissance et différentes stimulines comme la FSH et la TSH, l'hypophyse sécrète également la prolactine. Celle-ci déclenche et maintient la lactation.
  • De glandes mammaires : deux glandes exocrines qui expulsent le lait lors de la tétée.
  • De papilles mammaires ou mamelons : c'est là qu'aboutissent les conduits lactifères.

On pensait que l'allaitement était l'apanage des femelles (chez les animaux) et des femmes (pour l'espèce humaine). Or, de nombreux exemples tenteraient de prouver que l'homme peut lui aussi nourrir ses enfants au sein, et le phénomène ne serait pas nouveau puisqu'il avait - en son temps - largement préoccupé Charles Darwin, éminent naturaliste britannique.

Allaitement par un homme : info ou intox ?

La littérature relate de nombreux exemples d'hommes ayant allaité leurs enfants en situation d'urgence, lorsque la mère était morte en couche ou gravement malade. Parmi les exemples cités, on retrouve celui des Aka, des pygmées d'Afrique Centrale portant aujourd'hui le surnom évocateur de « Meilleurs papas du monde ».

On ne peut en tout cas que constater une évidence : la nature a bel et bien doté les mâles du même système nourricier que celui des femelles :

  • L'homme possède en effet un système nourricier identique à celui de la femme et son hypophyse sécrète de la prolactine.
  • Or, la dopamine produite par l'organisme de l'homme a pour effets d'inhiber la production de prolactine et de faire cesser le fonctionnement du système nourricier.

Simple question de dosage hormonal...

Allaitement par un homme : possible mais extrêmement rare

Nul ne peut contester que l'homme possède une constitution adaptée à l'allaitement d'un bébé. Or, les professionnels s'étant penchés sur la question - comme le Docteur Suzanne Gilbert-Lenz en particulier - pensent que la production spontanée de lait est un phénomène extrêmement rare chez le sujet mâle.

Ainsi, l'allaitement par un homme peut être constaté dans les cas suivants :

  • En situation d'urgence pouvant exposer le bébé à la mort, ce qui correspondrait à une situation de choc pour l'homme (les cas sont rares).
  • Suite à une modification du taux de dopamine (les cas sont plus fréquents) due à la prise de certains traitements hormonaux, un dysfonctionnement hormonal.

Des cas ont été relevés en cours de traitement par chimiothérapie, notamment chez des individus de sexe masculin, âgés de 62 à 64 ans en présence d'un adénome hypophysaire entraînant une augmentation considérable de la sécrétion de prolactine.

Même si l'allaitement par un homme reste encore exceptionnel, force est de constater qu'il est tout à fait possible. Les obstacles seraient donc nullement physiologiques, mais plutôt culturels et psychologiques.

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Allaitement maternel

Sommaire