Allaitement et perte de poids

Écrit par les experts Ooreka

Il est fréquent d'entendre dire que l'allaitement favorise la perte de poids après l'accouchement, qu'en est-il et comment faire pour y arriver ?

Allaitement : une perte de poids progressive

Allaitement et perte de poids

L'allaitement permet une perte de poids progressive si la maman a une alimentation normale équilibrée. Comme lors de la grossesse, il ne faut pas « manger pour deux » mais manger en écoutant sa faim et ses besoins.

En mangeant de façon équilibrée, l'organisme puise dans ses réserves pour assurer la production de lait. C'est d'ailleurs en prévision de l'allaitement que le corps stocke une partie des kilos pris lors de la grossesse. La production de lait demande un effort énergétique non négligeable à l'organisme.

Des études ont montré que les femmes allaitant leur bébé retrouvent plus facilement leur poids de forme par rapport aux femmes qui n'ont pas allaité.

Allaitement : éviter une perte de poids sévère les premiers mois

Il n'est pas recommandé de faire un régime sévère ni de reprendre une activité physique intensive durant les deux premiers mois qui suivent l'accouchement. En effet, le corps a besoin de reprendre des forces et de se recharger en éléments nutritifs.

Ces premières semaines sont également riches en émotions, et la mise en place de la relation maman-bébé nécessite un temps d'adaptation. Le moment de penser à une perte de poids viendra plus tard, elle sera d'autant plus facile qu'elle aura été déclenchée par l'allaitement.

Un régime sous surveillance

Lorsqu'on allaite, il n'est pas recommandé d'avoir un régime alimentaire apportant moins de 1 800 calories/jour. Durant cette période particulièrement sensible aux carences, il n'est pas conseillé de faire de régime tout seul. Il est souhaitable de se faire aider par un professionnel (nutritionniste) pour éviter les déficits en nutriments essentiels aussi bien pour le bébé que pour la maman !

Pour accélérer la perte de poids lors de l'allaitement, il est possible de reprendre une activité physique douce type marche, en veillant à porter un soutien-gorge adapté qui soutient la poitrine sans la comprimer.


Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !