Allaitement au travail

Écrit par les experts Ooreka

Peu de femmes connaissent leur droit à l'allaitement au travail. Plusieurs articles du Code du travail y font pourtant référence (articles L.224-2 L.224-3 L.224-4).

Allaitement au travail : aménagement des horaires

Allaitement et travail ne sont pas forcément incompatibles et une salariée a le droit d'allaiter son enfant pendant un an après sa naissance. Elle bénéficie alors d'une heure par jour répartie également sur le matin et l'après-midi.

Ces temps de pause doivent être aménagés en accord avec l'employeur. Si aucun consensus n'est établi, elles auront lieu en milieu de chaque demi-journée de travail.

Attention ! En France, il n'existe pas de congé allaitement. Ce sont les conventions collectives ou les accords d'entreprise qui peuvent le mettre en place, le cas échéant.

Un local pour allaiter au travail

Toute entreprise employant plus de 100 salariés peut être amenée à devoir aménager un local dédié à l'allaitement au travail. Celui-ci peut être à l'intérieur de la structure ou à proximité.

Le local dédié à cet effet doit respecter un certain nombre de normes :

  • Il doit être séparé de l'espace de travail.
  • Il doit être convenablement éclairé et aéré.
  • Il doit pouvoir fournir de l'eau en quantité suffisante (fontaine à eau, lavabo, etc.).
  • Il doit être propre et régulièrement entretenu.

Attention ! Si l'employeur met à disposition un local destiné à cet effet sur le lieu de travail ou à proximité, la salariée ne bénéficie plus que 20 min par demi-journée.

L'intérêt de l'allaitement au travail

Continuer à allaiter son enfant après la reprise du travail est important et présente de nombreux avantages :

  • Le lait maternel possède des qualités nutritionnelles et immunologiques que l'allaitement continue à fournir à l'enfant.
  • La mère et l'enfant vivent mieux la séparation par la reprise du travail.

En cas d'impossibilité d'allaitement au travail

Quand il est impossible à la salariée d'allaiter son enfant au travail, il existe deux solutions alternatives à l'allaitement.

L'expression du lait

Même s'il est impossible à la mère de recourir à l'allaitement au travail, elle peut toutefois continuer à nourrir son enfant avec le lait maternel.

En effet, pour cela, elle doit recourir à un tire-lait afin de pouvoir le recueillir. Toutefois, le bébé sera nourri au biberon.

À noter : avant de recourir à cette pratique, il est indispensable d'en discuter autour de soi et de s'assurer qu'il existe un lieu propre où s'isoler.

L'allaitement au biberon

Quand il ne résulte pas d'un choix personnel, le passage du sein au biberon peut être difficile pour la mère et l'enfant. C'est pourquoi il est recommandé de ne pas supprimer l'allaitement brutalement mais progressivement, en espaçant de plus en plus les tétées.


Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !