Biberon sans bisphenol A

Écrit par les experts Ooreka

Les biberons contenant du bisphénol A ont fait grande polémique. Ils sont interdits en France depuis le 1er janvier 2013.

La loi prohibe la fabrication et la mise sur le marché (à titre gratuit ou onéreux) de tout conditionnement contenant du bisphénol A et destiné à entrer en contact direct avec des denrées alimentaires pour les nourrissons et enfants en bas âge : sont concernés les biberons, mais aussi les barquettes alimentaires et la vaisselle en plastique.

Cette interdiction est étendue à tous les conditionnements alimentaires depuis le 1er janvier 2015 (loi n° 2012-1442 du 24 décembre 2012).

Le bisphenol A

Le bisphénol A est un composant chimique qui rentre dans la composition de certains plastiques. Il est connu pour déclencher des dérèglements hormonaux avec des conséquences non négligeables sur la santé.

Bon à savoir : le bisphénol A est inscrit par l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) sur la liste des substances extrêmement préoccupantes du fait de ses propriétés reprotoxiques, mais également depuis le 16 juin 2017 en tant que perturbateur endocrinien. Cette classification oblige les industriels à notifier à l'ECHA la commercialisation de tout produit contenant du bisphénol A, mais également à informer les acquéreurs de la présence de cette substance.

Des études canadiennes ont montré que les biberons contenant du bisphénol A, une fois chauffés, rejettent ce produit chimique dans le lait et qu'il peut être absorbé par les enfants.

Pour l'AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments), la période critique d'exposition au bisphénol A est celle du développement du système nerveux et du système reproducteur, c'est à dire jusqu'à l'âge de 3 ans.

Récemment interdit, le bisphénol A peut donc encore être présent dans certains anciens biberons. Les autorités recommandent de ne plus les utiliser, ou à tout le moins d'« éviter de chauffer à trop haute température l'aliment contenu dans les biberons contenant du bisphénol A ».

À noter : plusieurs études scientifiques font état d'un lien entre le bisphénol A et l'obésité, et ce dès l'enfance et l'adolescence.

Les biberons sans bisphénol A

Dans le doute, il est préférable de n'utiliser que des biberons sans bisphénol A, qui sont :

  • Les biberons en verre :
    • Les biberons en verre ne contiennent pas par définition de bisphénol A.
    • S'ils sont parfaitement adaptés aux nourrissons, ils sont lourds et dangereux car cassables pour l'enfant plus grand qui commence à boire tout seul son biberon.
    • Il faut alors lui préférer un biberon en plastique sans bisphénol A.
  • Les biberons en plastique étiquetés sans bisphénol A :
    • Désormais les fabricants de biberons produisent uniquement des biberons sans bisphénol A.
    • Pour les anciens biberons, il faut bien faire attention aux indications inscrites sur le biberon et vérifier qu'il est bien estampillé sans bisphénol A et, dans le moindre doute, éviter de les utiliser.

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !