Engorgement

Écrit par les experts Ooreka

L'engorgement est un incident de parcours qui arrive principalement au début de l'allaitement.

Définition de l'engorgement

Engorgement

L'engorgement est une congestion du sein secondaire à une excrétion insuffisante du lait. Les seins augmentent alors de volume et deviennent durs et douloureux.

L'engorgement peut se produire tout au long de l'allaitement mais il est plus fréquent lors des premières semaines.

En effet, au début de l'allaitement, le nouveau-né ne tète pas très fort et il se peut que les seins de la maman soient incomplètement vidés et s'engorgent.

Il existe des moyens pour soulager la tension mammaire : il faut persévérer car dans la plupart des cas tout rentre dans l'ordre rapidement !

Traitement de l'engorgement

Pour faire céder un engorgement :

  • mettre le bébé au sein fréquemment le jour et la nuit (en privilégiant le sein atteint) ;
  • avant la tétée, prendre une douche chaude et pratiquer un massage aréolaire pour favoriser l'éjection du lait ;
  • si besoin, utiliser un tire-lait pour évacuer le trop-plein de lait ;
  • après ou entre les tétées, appliquer un gant froid ou une poche réfrigérée sur la poitrine ;
  • des traitements locaux pour calmer l'inflammation ainsi qu'un traitement antalgique et anti-inflammatoire par voie orale peuvent être prescrits par le médecin dans certains cas. Il faudra alors bien suivre les consignes pour les heures de tétées.

Prévention de l'engorgement

Pour éviter l'engorgement au début de l'allaitement, il faut :

  • faire téter le plus tôt possible le nouveau-né après sa naissance,
  • le faire téter aussi souvent qu'il le veut durant les premiers jours.

Risques de l'engorgement : lymphangite ou une infection localisée du sein

Un engorgement non traité peut évoluer vers une lymphangite ou une infection localisée du sein.

L'engorgement peut également gêner la tétée car le sein est gonflé et dur (pour une meilleure tétée, il est conseillé de faire un massage de l'aréole sous une douche chaude pour évacuer un peu de lait et faciliter la tétée).

Le risque est l'abandon de l'allaitement maternel du fait de la douleur et l'impression que la maman peut avoir que son enfant ne veuille pas téter. Mais les choses rentrent habituellement dans l'ordre en quelques jours...

Il ne faut pas hésiter à demander avis, conseils et soutien auprès de professionnels (sage-femme, médecin...).


Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !