Sommaire

 

La montée de lait est un phénomène physiologique qui survient 2 à 3 jours après l'accouchement.

Avant la montée de lait : le colostrum

Le colostrum est une substance sécrétée par le sein avant que la montée de lait ne se fasse :

  • La production du colostrum débute à partir du troisième trimestre de la grossesse et persiste jusqu'à 2 à 3 jours après l'accouchement.
  • Le colostrum a une couleur jaune-orangée, une consistance plus épaisse que le lait, et il est plus riche nutritivement.
  • Le colostrum est un véritable « concentré » d'anticorps, éléments de défense contre les infections.
  • Il est de plus parfaitement adapté aux besoins spécifiques du nouveau-né.

La montée de lait

 

Le colostrum est progressivement remplacé par le lait maternel. La production du lait maternel est due à une modification du climat hormonal.

La montée de lait peut s'accompagner d'une sensation plus ou moins douloureuse avec des seins lourds et tendus. Mais, la montée de lait est différente pour chaque femme et même d'une grossesse à l'autre pour une même femme !

En règle générale, cette sensation douloureuse ne dure que quelques jours.

Pour que la montée de lait se passe au mieux

La montée de lait peut s'accompagner de douleurs liées à la tension des seins. Pour soulager la tension des seins, il est recommandé d'avoir :

  • des tétées fréquentes le jour et la nuit (la congestion mammaire est accentuée la nuit),
  • des massages aréolaires en dehors des tétées si la congestion est trop importante.

Pour soulager la douleur, il est possible :

  • d'appliquer du froid sur les seins entre 2 tétées pour calmer l'inflammation (avec un gant humide ou une poche réfrigérée),
  • de prendre une douche chaude juste avant l'éjection de lait (tétées ou massages aréolaires),
  • de prendre un antalgique après la tétée type paracétamol avec accord médical.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Allaitement maternel

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider