Sommaire

 

L'allaitement est une belle aventure qui permet un contact privilégié avec l'enfant mais il peut parfois être perturbé par des incidents de parcours.

Allaitement : problème ou incident de parcours ?

Le terme d'accidents de parcours est plus approprié que celui de problèmes, car ils sont souvent évitables et l'allaitement peut pratiquement toujours être continué (sauf cas exceptionnel d'abcès du sein).

Les différents types de problème d'allaitement

Les principaux problèmes qui peuvent être rencontrés au cours de l'allaitement maternel sont :

  • les crevasses : fissures cutanées du mamelon et/ou de l'aréole,
  • l'engorgement : congestion du sein secondaire à une excrétion insuffisante du lait,
  • la lymphangite : réaction inflammatoire secondaire à une agression traumatique ou infectieuse du système lymphatique.
 

Que faire en cas de problème lors de l'allaitement ?

Lorsqu'on allaite et que l'on présente une complication (crevasses, engorgement, lymphangite...), il faut soit demander son avis à son pharmacien ou son médecin, soit consulter pour examen et traitement.

Si on n'arrive pas à joindre un professionnel de santé et en absence de fièvre, il est toujours possible de tirer son lait du côté du sein atteint et de donner l'autre sein au bébé.

Il ne faut surtout pas rester avec un sein tendu et douloureux car cela ne ferait qu'empirer les choses.

Si on ne dispose pas de tire-lait, il est possible d'évacuer le trop-plein de lait par de légers massages aréolaires sous une douche chaude. Et bien sûr consulter dès que possible...

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Les problèmes plus graves qui perturbent l'allaitement

Le lait maternel étant riche en anticorps, il protège l'enfant des éventuelles infections dont sa mère serait porteuse. Ainsi, en règle générale, une fièvre, une infection urinaire, une sinusite, une angine ou même une pneumonie ne sont pas des contre-indications pour l'allaitement.

En cas de prise de médicaments, il convient de vérifier les éventuels effets sur le nourrisson. Certains sont contre-indiqués, et s'ils sont nécessaires, il faudra sevrer l'enfant. Mais en ce qui concerne les antibiotiques, la plupart passent en quantité infime dans le lait maternel et ne posent pas de problème.

Certaines maladies nécessiteront un traitement coordonné de la mère et de l'enfant, sans arrêt de l'allaitement.

En revanche, les infections bactériennes de la mère, cutanées (staphylocoque doré, streptocoque B, herpès) ou non (bacille de Koch, salmonelles), nécessiteront d'arrêter l'allaitement.

En tout état de cause, il convient de consulter un médecin.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider