Utiliser un dispositif d’aide à la lactation (DAL)

Sommaire

Utiliser un dispositif d’aide à la lactation (DAL)

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

De nombreuses mamans souhaitent allaiter leur bébé, mais les choses ne se passent pas toujours aussi bien qu’elles le voudraient : le DAL (ou dispositif d’aide à la lactation) peut alors être un auxiliaire précieux, permettant de donner des suppléments de lait au bébé en même temps qu’il tète au sein, sans utiliser de biberon.

Cette fiche pratique vous explique comment utiliser un DAL ou dispositif d’aide à la lactation : dans quelles circonstances, comment vous y prendre, comment laver le dispositif et comment sevrer peu à peu le bébé du DAL.

Zoom sur le DAL ou dispositif d’aide à la lactation

Un DAL ou dispositif d'aide à la lactation se compose des éléments suivants :

  • Un réservoir transparent, comparable à un biberon, à remplir de lait maternel ou de lait artificiel, muni d’un bouchon positionné vers le bas et d’un collier que la maman allaitante passe à son cou.
  • Un jeu de deux tubulures fines (une pour chaque sein) en silicone flexible, dont une extrémité plonge dans le réservoir et l’autre est destinée à être introduite dans la bouche du bébé, en même temps qu’il tète le sein.
  • Une bague de clampage pour stopper à volonté l’écoulement de lait.

Le dispositif est vendu en pharmacie, avec 3 jeux de tubulures : extra fines, fines, moyennes.

1. Dans quelles circonstances utiliser un DAL ou SNS ?

Un DAL ou SNS vous permet de nourrir votre enfant exclusivement au sein, même dans les cas suivants :

  • Votre bébé n’arrive pas à téter assez vigoureusement et ne réussit pas à prendre tout le lait disponible : c’est par exemple le cas des prématurés ou de certains bébés qui mettent du temps pour apprendre à téter efficacement.
  • Vous n’avez pas assez de lait et devez donner des compléments de lait artificiel.
  • Vous n’avez plus du tout de lait et souhaitez entreprendre une relactation après une période d’arrêt de la lactation.

Dans ces différents cas, on donne souvent un biberon de lait artificiel ou de lait maternel tiré par la mère. Le risque est que le bébé, comprenant vite qu’il est plus facile d’obtenir sa ration au biberon qu’au sein, se détourne du sein et n’accepte plus que le biberon. Par ailleurs, vos seins n’étant pas suffisamment stimulés par la faible succion de votre bébé, ils produisent peu de lait.

Le DAL a pour but d’éviter ces 2 inconvénients.

Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Utilisez le dispositif d'aide à l'allaitement

  • En règle générale, utilisez le DAL pour toutes les tétées - sauf peut-être la nuit - car il est recommandé de donner un petit supplément à chaque tétée plutôt que 2 ou 3 plus importants chaque jour.
  • Commencez par remplir le réservoir avec la quantité prescrite de lait artificiel reconstitué ou de lait maternel que vous aurez tiré auparavant.
  • Introduisez les tubulures dans les orifices du bouchon et clampez-les pour éviter tout écoulement intempestif de lait.
  • Vissez le bouchon.
  • Enfilez à votre cou le collier supportant le dispositif : le réservoir sera alors positionné plus haut que la tête de votre bébé lorsqu'il se trouve en position d’allaitement.

À partir de là, utilisez l’une ou l’autre des 2 techniques suivantes :

Technique n° 1

  • Fixez les tubulures sur chacun de vos seins avec un adhésif : faites dépasser la tubulure de 2-3 mm du mamelon et positionnez l’adhésif sur la peau du sein (pas sur l’aréole ni sur le mamelon).
  • Mettez votre bébé au sein tout en introduisant la tubulure dans sa bouche, tubulure dirigée vers le palais.
  • Ouvrez le clamp de la tubulure afin de laisser couler le lait, que vous verrez descendre dans la tubulure.

Technique n°2

  • Mettez votre bébé au sein et laissez-le téter un instant.
  • Prenez la tubulure entre le pouce et l’index et introduisez-la dans la bouche du bébé, par-dessus la langue et dirigée vers le palais.
  • Ouvrez le clamp de la tubulure.

Quelle que soit la technique utilisée, désormais votre bébé va recevoir en parallèle du lait maternel directement de votre sein (si vous avez du lait) et du DAL.

Quelques précisions :

  • Si le DAL est terminé et que vous avez encore du lait dans le premier sein, enlevez la tubulure de la bouche de votre bébé et continuez à l'allaiter sans le DAL.
  • Si le DAL est terminé, que vous n'avez plus de lait dans le premier sein et que votre bébé semble repu, arrêtez la tétée.
  • Si le DAL n'est pas terminé, que vous n'avez plus de lait dans le premier sein et que votre bébé semble avoir encore faim, continuez la tétée de l'autre sein avec le DAL.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Utilisez le set de tubulures convenant à votre bébé

Lorsque vous achetez un DAL, vous recevez 3 jeux de tubulures : extra fines, fines, moyennes.

A priori utilisez :

  • les tubulures moyennes si votre réservoir est rempli de lait maternel ;
  • les tubulures fines si votre réservoir est rempli de lait artificiel reconstitué ;
  • les tubulures extra fines lorsque vous commencerez à sevrer votre bébé du DAL.

Toutefois, vous verrez vous-même à l’usage quelles tubulures conviennent le mieux à votre enfant. En particulier, lorsque votre bébé avance en âge, 2 cas peuvent se présenter :

  • Votre bébé a besoin de plus de lait complémentaire et il vaut mieux utiliser les plus grosses tubulures.
  • Au contraire, votre bébé est en train de se sevrer du DAL et il est alors intéressant d'utiliser les tubulures extra-fines.

4. Lavez le DAL

Comme un biberon, le DAL doit être lavé rapidement après chaque utilisation :

  • Lavez le réservoir et son bouchon comme vous le feriez pour un biberon : lavage à l’eau chaude savonneuse et rinçage minutieux sous l’eau du robinet.
  • Remplissez à nouveau le réservoir d'eau claire et pressez celui-ci, tête en bas, afin de faire circuler l'eau dans les tubulures et de les rincer.
  • Videz l'eau qui reste dans le réservoir, revissez le bouchon et pressez à nouveau le réservoir pour chasser le maximum de bulles d'eau restant coincées dans les tubulures.

5. Sevrez un bébé du DAL ou SNS

Le recours à un DAL ou SNS est souvent temporaire : le bébé va perfectionner sa succion, qui sera plus efficace ; de ce fait la lactation, stimulée par la succion, sera plus abondante. Peu à peu, il n’y aura plus besoin de supplémenter le bébé avec le DAL.

Pour habituer progressivement votre bébé à recevoir moins de lait avec le DAL et à téter plus vigoureusement, utilisez les 3 astuces suivantes :

Passez aux tubulures extra fines

Dès que vous sentez cela possible, utilisez le jeu des tubulures fines à la place des moyennes, puis les extra fines à la place des fines.

Progressivement descendez le réservoir du DAL

Au début le réservoir, accroché à votre cou, est placé au-dessus de la tête de votre bébé : progressivement descendez-le sous la tête de votre bébé, jusqu’à ce qu’il soit posé sur une table à vos côtés ou sur vos genoux.

Clampez 2 ou 3 fois les tubulures pendant la tétée

Dans la tubulure du DAL, le lait coule en continu, ce qui n’est pas le cas avec le sein. Afin de déshabituer progressivement votre bébé de la coulée continue, interrompez-la 2 ou 3 fois en cours de tétée en clampant la tubulure : commencez par clamper quelques secondes, puis augmentez progressivement la durée jusqu’à 2 à 3 minutes.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel nécessaire pour utiliser un dispositif d’aide à la lactation

Imprimer
Liquide vaisselle

Liquide vaisselle

Environ 2 €

Aussi dans la rubrique :

Allaitement maternel

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider