Sommaire

Favoriser la montée de lait

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

L'allaitement est la meilleure alimentation du nouveau-né.

Vous avez décidé d'allaiter votre enfant. Découvrez comment favoriser la montée de lait dans les premiers jours après votre accouchement.

Zoom sur la montée de lait

La montée de lait est un phénomène naturel, elle survient dans les 48 à 72 heures après l'accouchement.

  • Suite à l'accouchement, sous l'effet de différentes hormones (la progestérone chute permettant à la prolactine, hormone de la lactation, de se libérer), le lait va rester dans les alvéoles des seins.
  • La succion de l'enfant provoque une sécrétion de prolactine et donc la sécrétion lactée. Plus le sein est stimulé, plus la montée sera favorisée.
  • Le premier lait est le colostrum ; il s'agit d'un liquide jaunâtre et épais riche en vitamines, nutriments et anticorps naturels. Après la montée de lait, le colostrum laissera la place au lait maternel.

Certains symptômes peuvent lui être associés :

  • Seins gonflés (le gonflement peut aller parfois jusqu'aux aisselles).
  • Seins lourds.
  • Seins chauds.
  • Seins douloureux.
  • Seins tendus.
Lire l'article Ooreka

 

Évitez de freiner votre lactation

Certains facteurs freinent la lactation :

  • Fatigue.
  • Bébé qui ne prend pas bien le sein.
  • Bébé mal positionné.
  • Tétées espacées.
  • Tétées trop courtes.

Évitez donc ces facteurs et essayez de vous reposer un maximum entre chaque tétée.

De manière générale :

  • Évitez de stresser.
  • Demandez conseil aux sages femmes pour connaître les positions à adopter.
  • Reposez-vous et détendez-vous.
  • Laissez de temps en temps quelqu'un d'autre s'occuper de votre bébé.
  • Pratiquez le peau à peau dès la naissance : le contact entre la mère et l'enfant après la naissance favorise la montée laiteuse.
  • L'allaitement est un phénomène naturel ; le sein fournit ce que le bébé veut prendre : n'ayez pas peur de ne pas assez le nourrir.
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

Méthode 1 : utilisez l'homéopathie

L'homéopathie est un remède naturel qui peut vous aider à favoriser la montée de lait.

Pour stimuler la lactation, prenez :

  • Ricinus communis 5 CH.
  • Alfalfa 6 DH.

5 granules avant chaque tétée, à arrêter dès que la sécrétion est suffisante.

Pensez à associer pour lutter contre la fatigue :

  • Silicea 9 CH, à raison d'une dose par semaine (ce médicament est utilisé à la suite d'un accouchement et en cas d'allaitement si vous vous sentez fatigué).
  • China Rubra 9 CH : 5 granules 2 fois par jour pour traiter la fatigue.

Méthode 2 : utilisez les huiles essentielles pour favoriser la montée de lait

Réalisez un mélange dans un flacon (5 ml) avec :

  • de l'huile essentielle de fenouil (3,5 ml) ;
  • de l'huile essentielle d'anis étoilé (1,5 ml).

Déposez 3 gouttes de ce mélange sur un comprimé neutre. À prendre avant le petit-déjeuner et le déjeuner pour favoriser la montée de lait.

Méthode 3 : utilisez les plantes

Certaines plantes comme le fenouil et l'anis vert permettent de stimuler la montée de lait après l'accouchement.

Le fenouil

Le fenouil possède une double action :

  • il favorise la production de lait maternel ;
  • il contient des composés qui aideront à soulager les coliques du nourrisson.

Vous pouvez l'utiliser en infusion. Mélangez une cuillère à café de fruits de fenouil pour une tasse d'eau. Prenez 1 à 3 tasses par jour.

L'anis vert

L'anis vert est connu depuis longtemps pour favoriser la montée de lait chez les femmes qui allaitent. Comme le fenouil, il diminue les coliques du nourrisson.

Utilisez-le en infusion :

  • Mélangez une cuillère à café de graines (le fruit) pour une tasse d'eau.
  • Prenez-en 1 à 3 tasses par jour.

Méthode 4 : consommez des aliments qui augmentent la production de lait

Consommez des aliments galactagogues (qui augmentent la sécrétion de lait) :

  • carottes crues ;
  • feuilles de fenouil hachées ;
  • lentilles ;
  • topinambours ;
  • betteraves ;
  • épices (basilic, anis, aneth, noix) ;
  • levure de bière ;
  • boissons gazeuses au gingembre ;
  • abricots ;
  • graines de sésame noir.

Consommez beaucoup de liquide (eau, tisanes). Évitez de boire du thé, du café, de l'alcool.

Lire l'article Ooreka

Matériel nécessaire pour favoriser la montée de lait

Imprimer
Comprimés homéopathiques

Comprimés homéopathiques

Environ 2 € le tube

Huiles essentielles

Huiles essentielles

À partir de 3 € les 10 ml

Tisane

Tisane

Environ 5 € les 20 sachets

Aussi dans la rubrique :

Allaitement maternel

Sommaire