8 idées reçues sur l'allaitement

Quand on devient maman pour la première fois, il est naturel de se poser la question de l'allaitement… Va t-on allaiter bébé ? Est-ce que c'est mieux pour lui ? Mieux vaut être bien renseigné pour faire son choix ! À bas les idées reçues sur l'allaitement !

Allaiter abîme les seins ?

C'est faux ! Allaiter n'abîme en aucun cas les seins. C'est la grossesse elle-même, souvent la première, qui aurait tendance à assouplir la poitrine car plus lourde et plus généreuse. Au fil des grossesses, les seins perdent alors peu à peu de leur élasticité.

Afin de conserver la fermeté de la poitrine, vous pouvez appliquer du gel afin de lui apporter plus de tonicité et éviter les vergetures !

Lire l'article Ooreka

Allaiter fait maigrir ?

Allaiter ne fait pas maigrir à proprement parler, mais cela aide en effet à retrouver plus rapidement son poids d'avant-grossesse... Pourquoi ?

  • Allaiter demande tout simplement une énergie considérable du corps, et pendant cette période vous risquez de puiser dans vos réserves de graisses accumulées pendant la grossesse en vue de l'allaitement.
  • En outre, pendant l'allaitement l'utérus a tendance à se contracter et retrouve petit à petit sa taille d'origine. Les mamans retrouvent donc un ventre plat !
Lire l'article Ooreka

À petite poitrine, rien d'impossible !

Les idées reçues mènent la vie dure aux mamans aux petites poitrines qui pensent alors qu'elles ne pourront jamais connaître l'allaitement ! Car en réalité, tout cela est faux : la poitrine, petite ou grosse n'a rien d'un réservoir à lait maternel, car celui-ci n'est pas systématiquement stocké dedans !

Le lait est directement fabriqué par l'organisme au moment de la tétée. Il peut être stocké dans la poitrine seulement si vous ratez une tétée.

Lire l'article Ooreka

L'allaitement comme moyen de contraception ?

C'est vrai, l'allaitement est une méthode de contraception naturelle, mais attention, elle n'est pas fiable à 100%... Il existe certaines règles à respecter pour éviter une nouvelle grossesse :

  • le retour de couches ne doit pas avoir eu lieu ;
  • le bébé ne doit pas être âgé de plus de 6 mois ;
  • l'allaitement au sein doit être exclusif ;
  • il ne doit pas s'écouler plus de 6 heures entre les tétées de nuit et plus de 4 heures entre les tétées de jour.

Allaiter évite les coliques chez le bébé ?

C'est vrai ! Allaiter le bébé au sein lui évitera sans doute de nombreuses coliques ! Pourquoi ? Tout simplement, parce que le lait maternel réduit les troubles digestifs.

C'est sans compter un autre avantage de taille : en prenant son lait au sein, bébé n'avalera pas d'air comme au biberon et donc, vous ne serez pas obligée d'attendre qu'il fasse son rot !

Lire l'article Ooreka

Allaiter, c'est fatiguant ?

S'occuper d'un nouveau-né est, de toute façon, très fatiguant. Cela n'implique aucunement l'allaitement, qui n'est pas plus épuisant que de devoir laver, stériliser et préparer tous les biberons entre chaque repas !

Les réveils nocturnes particulièrement fréquents lors des premières semaines, qui fatiguent la maman comme le papa, coïncident avec la période d'allaitement et c'est pourquoi on a tendance à faire l'amalgame. 

Lire l'article Ooreka

Certains aliments donnent mauvais goût ?

Vrai et faux ! S'il est vrai que l'ail, l'oignon et le choux vont donner un goût différent au lait, bébé y sera déjà habitué dans le ventre de sa maman grâce au liquide amniotique ingéré. Alors pas de panique, vous avez le droit de manger ces aliments sans vous poser de question !

Au contraire, sauf intolérance particulière du bébé, il est conseillé aux mamans d'avoir une alimentation saine et variée.

Lire l'article Ooreka

Le lait maternel protège bébé ?

Vrai ! Le lait maternel protège mieux bébé contre les infections car il est bourré d'anticorps ! En outre, il contient certaines molécules et cellules qui aident activement l'organisme du nouveau-né à se protéger contre les bactéries, et cela même jusqu'à quelques mois après l'arrêt de l'allaitement !

Ainsi, malgré le fait que ce ne soit pas dans les mœurs, l'UNICEF et l'Organisation Mondiale de la Santé recommandent d'allaiter « jusqu'à 2 ans et plus » car l'enfant n'atteint sa pleine force immunitaire qu'à partir de l'âge de 5 ans.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Ooreka vous en dit plus

Vous n'avez pas encore fait votre choix quant à l'allaitement ? Vous vous posez encore des questions à ce sujet, et parfois l'idée d'allaiter vous fait peur ? Lisez ces quelques conseils pour y voir plus clair !

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Allaitement maternel

Sommaire